FAQ

Questions les plus fréquentes

Section apprentissage

Vous êtes candidat à une formation en comptabilité-gestion et vous vous posez la question suivante :

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier, qui vous permet d’accomplir une formation en alternance, au sein du CFA et d’une Entreprise d’accueil.

  • formation au CFA : acquisition des savoirs généraux et techniques, visant à obtenir un diplôme
  • pratique en ENTREPRISE : acquisition d’un savoir-faire et d’un savoir-être professionnel, visant à apprendre un métier et à bénéficier d’une expérience reconnue sur le marché du travail


Au CFA Bessières, le rythme d’alternance moyen sur une année est de 3 jours ENTREPRISE / 2 jours CFA

Vous pouvez conclure un contrat d’apprentissage avec une entreprise du secteur privé ou du secteur public, et même une association.


Quelle entreprise pour les formations en comptabilité-gestion ?

  • Soit un cabinet d’expertise comptable
  • Soit le service comptabilité/gestion/finance d’une entreprise, PME ou grande entreprise

Pour toute embauche sous contrat d’apprentissage, l'employeur doit désigner un maître d’apprentissage. En lien avec le CFA, sa mission est de vous accompagner dans l’acquisition des compétences correspondant à la qualification recherchée et au diplôme préparé.

Le contrat d’apprentissage est un CDD qui doit couvrir la totalité du cycle de formation.

  • Le début du contrat : Le contrat peut démarrer au plus tôt 3 mois avant le début de la formation, et au plus tard 3 mois après le début de la formation
  • La fin du contrat : Le contrat peut finir au plus tôt à la fin de la formation, examens inclus, et au plus tard 2 mois après la fin de la formation.

Si votre contrat démarre avant le début des cours, vous êtes bien entendu à temps complet en Entreprise jusqu’au début de la formation.

Le contrat d’apprentissage étant un contrat de travail entre vous et une entreprise, vous avez donc le statut de salarié de l’entreprise, en formation.

  • Vous avez à ce titre les droits et les obligations de tout salarié d’entreprise
  • Vous êtes rémunéré par votre employeur, qui de son côté peut bénéficier de certains avantages tels que des réductions de cotisation.

Votre rémunération se calcule en fonction de votre âge et de votre année de formation en apprentissage.

 

 

(*) : SMIC ou SMC si dispositions conventionnelles plus favorables

Le taux de rémunération change le mois suivant l'anniversaire de l'apprenti.
Lorsqu'un apprenti conclut un nouveau contrat d'apprentissage, sa rémunération est au moins égale à celle qu'il percevait lors de sa dernière année du contrat précédent, lorsque ce dernier a conduit à l'obtention du diplôme préparé.

Une période d’essai de 45 jours « Entreprise » est prévue : il s’agit des 45 premiers jours (consécutifs ou non) de formation pratique en entreprise.
Pendant cette période d’essai, le contrat peut être rompu par l’une ou l’autre des parties, sans motif particulier.

Après la période d’essai, le contrat peut être rompu, mais la rupture est encadrée.

On distingue 4 situations :

  • Rupture d’un commun accord : Rupture amiable et rapide, notifiée par écrit et signée par toutes les parties. Aucun préavis.
  • Démission de l’apprenti  : Nécessité de solliciter un médiateur et d’informer l’employeur par lettre remise en main propre contre décharge ou par lettre recommandée avec AR, dans un délai d’au moins 5 jours.
  • Licenciement par l’employeur  : Obligatoirement justifié (cas de force majeure, de faute grave de l’apprenti, d’inaptitude constatée, de manquement répété aux obligations), il doit respecter la procédure de licenciement pour motif personnel. Les absences répétées et injustifiées, l’abandon des cours, la cessation du travail ... sont bien sûr des motifs de rupture, ainsi que l’exclusion du CFA.
  • Obtention du diplôme : En cas d’obtention du diplôme, il est possible de mettre fin au contrat avant le terme prévu, en informant l’employeur par écrit deux mois avant.

Dans l'entreprise, les apprentis ont le statut de salarié et bénéficient du même nombre de jours de congés payés que les autres salariés, à savoir 5 semaines de congés payés par an. Dans les grandes entreprises, certains apprentis peuvent avoir plus de congés, selon les dispositions conventionnelles applicables.

 

En tant qu’apprenti, vous bénéficiez également d’un congé exceptionnel de 5 jours ouvrables, pour préparer l’examen, dans le mois qui précède l’examen ; ce congé donne lieu au maintien de salaire. (NB : il s’agit de 5 jours par contrat). A savoir : lorsque le CFA intègre dans son planning des jours de préparation à l’examen, ceux-ci sont obligatoires et décomptés des 5 jours.

Au-delà de la rémunération et des congés payés, vous bénéficiez des dispositions de la convention collective dont relève l’entreprise et des usages qui y sont en vigueur, comme les autres salariés.

 

En tant qu’apprenti, vous bénéficiez en plus d’avantages spécifiques tels que :

  • La possibilité d’avoir la carte Navigo avec le forfait ImagineR (pour les moins de 26 ans)
  • Diverses réductions avec votre carte d’étudiant des métiers (carte délivrée par le CFA)
  • Une aide au permis de conduire de 500€ versée par le CFA, si vous êtes engagé dans la préparation du permis B et que bien sûr votre contrat d’apprentissage est en cours d’exécution à la date de votre demande.
  • Une aide au logement : Les apprentis locataires bénéficient de l'APL (voir votre CAF) ; l’État peut aussi accorder une aide au logement Mobili-Jeune aux apprentis (entre 10€ et 100€ par mois, en fonction du loyer, salaire, APL reçues ...)

En tant qu’apprenti, vous êtes tenu de respecté le règlement intérieur de votre Entreprise et du CFA.

Vous devez être assidu aussi bien en formation au CFA qu’en Entreprise.

  • Le CFA envoie tous les mois une attestation de présence en formation de l’apprenti, à son employeur.
  • En cas d’absences en Entreprise ou au CFA, vous êtes soumis aux règles habituellement applicables dans l’entreprise (délai de prévenance et justificatifs, ... et le cas échéant retenue sur salaire…).
  • En cas de manquement, des sanctions disciplinaires peuvent être prononcées.

Oui, mais à condition de signer une rupture de contrat avec votre entreprise d’accueil et de trouver une autre entreprise prête à signer un contrat d’apprentissage avec vous. Pour cela, il est fortement conseillé de trouver une nouvelle entreprise d’accueil avant de rompre avec la précédente.

A savoir : vous avez 6 mois pour signer un nouveau contrat d’apprentissage après une rupture. Dans le cas contraire, vous devrez arrêter votre formation en apprentissage.

À la différence d'un stagiaire, un apprenti a conclu un contrat de travail. ... Si à l'issue de votre contrat, vous n'avez pas trouvé de travail ou si votre contrat a été rompu, vous pouvez bénéficier d'allocations chômage.

L’apprenti est exonéré des cotisations salariales d’origine légale ou conventionnelle (incluant notamment les cotisations de retraite complémentaire), mais uniquement pour la part de sa rémunération inférieure ou égale à 79 % du SMIC.
A savoir également : les apprentis demeurent totalement exonérés de CSG et de CRDS.

La cotisation de retraite ne concerne que les apprentis dont la rémunération est supérieure à 79 % du SMIC. Depuis le 1er janvier 2021, c'est valable aussi pour les cotisations salariales de retraite complémentaire supérieures au taux légal. 

Les périodes d'apprentissage ne sont pas assimilées à des périodes d'études « normales » pour la retraite. Un apprenti accumule des droits pour la retraite de base et complémentaire, et a le droit à des points Agirc-Arrco.
Ces droits à la retraite représentent 1 trimestre par tranche de 200 fois le Smic horaire perçue dans l'année.

Selon les entreprises, plusieurs entretiens peuvent se succéder, notamment dans les grandes entreprises : entretien avec le service RH, avec le maitre d’apprentissage …


Chaque entreprise a sa manière de procéder, mais un point est incontournable : vous devez chercher des informations sur l’entreprise. Allez voir le site web, trouvez des chiffres sur son activité, épluchez la presse … S’il y a une fiche de poste, il est essentiel de l’avoir étudiée et essayez de faire le lien entre les tâches demandées et vos compétences/expériences.

 

Un entretien d’embauche se prépare : plus que vos compétences métier, le recruteur veut cerner vos capacités et votre motivation. N’hésitez pas à demander à votre entourage de vous entraîner sur des questions types, car il s’agit avant tout de savoir vous présenter et formuler des arguments.

 

Le jour J, il est normal d’être stressé. Mais n’oubliez pas qu’un recruteur n’est pas là pour vous juger, il est là pour comprendre et pour s’assurer que vous correspondez à la personne recherchée. En entretien, soyez le plus détendu possible, respirez et souriez.

Au CFA Bessières, une cellule placement et relations entreprises intervient en amont de la formation, pour aider les candidats dans leur recherche d’entreprise : coaching, mise en place d’outils et ateliers d’aide à la création de CV et de lettre de motivation, préparation aux entretiens de recrutement, ..


Par ailleurs, le CFA Bessières a un réseau de plus de 500 entreprises partenaires, qui font prennent des apprentis régulièrement. Une mise en relation est donc faite entre les candidats et les employeurs potentiels. En parallèle, il est essentiel que l’apprenti cherche également de son côté, qu’il soit acteur de sa recherche.

Le CFA Bessières a mis en place une organisation qui lui permet d’accueillir la moitié des groupes en présentiel sur le site. Une rotation des cours en présentiel / en distanciel via Teams est donc proposée. Ceci est pour nous très important car notre objectif est avant tout d’éviter tout décrochage scolaire et de faciliter les apprentissages.

 

A savoir : le CFA met à disposition un ordinateur portable à ceux qui ne possèdent pas d’équipement chez eux. Et un compte Microsoft Office est ouvert pour chaque apprenti dès le début de la formation.

Rendez-vous rubrique formations

small_c_popup.png

Vous souhaitez nous contacter

veuillez remplir ce formulaire